01 mars 2022

Samyn femmes, Lucie Jounier 11ème

Lucie Jounier signe un top 11 pour la 2ème course de la saison sur les pavés de l’équipe Arkéa Pro Cycling Team.

 

Photo Arkéa-Pro Cycling Team/ Olivia Nieto

Lucie Jounier

Sur la ligne 

« Le Samyn a été encore une vraie course Belge. Nous la disputions pour la 3ème fois de rang ce qui fait que nous avions des informations quant au fait de comment la course pouvait se dérouler. C’est vraiment une épreuve dure mentalement, et qui réclame du placement. Il y avait quinze kilomètres en ligne, puis, ensuite le circuit avec quatre secteurs pavés, il fallait vraiment être super bien placée dès le premier, en effet la sélection se fait par l’arrière. Marie-Morgane était devant avec moi afin de m’aider et me protéger, mais elle est victime d’une chute ce qui fait que je me suis retrouvée seule au sein du groupe de tête. C’est vraiment une course qui se fait par élimination sans temps de récupération cette année, Typhaine qui avait connu un souci mécanique dès le premier secteur, est parvenue à rentrer dans le peloton après avoir chassé pendant de nombreux kilomètres.  Mais elle fut de nouveau gênée par de nombreuses chutes qui ont eu lieu au sein de celui-ci. Le final me laisse une pointe d’amertume car je manque mon sprint, deux filles qui emmenaient leurs sprinteuses, s’écartent, et je me retrouve coincée derrière elles. Et je ne peux lancer que lorsque toutes les autres concurrentes l’ont fait. Je reste quand même focus sur mon effort en essayant de remonter le plus de concurrentes possibles, mais une cassure était faite avec les premières. Je suis 11ème. J’ai ce goût d’amertume car je suis aux portes du top 10, mais je pense surtout que le top 5 était accessible. Il reste encore des occasions pour performer, et j’espère  pouvoir concrétiser par un très bon résultat ma forme du moment ». 

Franck Renimel, Directeur-sportif

Le débrief

« La course a été nerveuse, ponctuée de chutes, c’était une épreuve de placement. Nous avons connu des chutes nous aussi ce qui fait que Lucie s’est retrouvée esseulée devant, et ensuite elle a dû se débrouiller car Marie-Morgane qui était en sa compagnie en début de course a été également victime d’une chute.  Deux filles sont sorties du premier peloton pour se jouer la gagne, Lucie du fait qu’une autre concurrente est parvenue à s’intercaler, dispute le sprint pour la 4ème place, et termine 11ème. Elle a rempli son rôle, après il lui a manqué quelques coéquipières autour d’elle dans le final. Mais l’équipe Arkéa Pro Cycling Team apprend, on continue d’emmagasiner de l’expérience qui nous sera bénéfique dans un futur proche ».

Coureures

Lucie Jounier